Tous les collaborateurs du FLACArtisteCritiqueCommissaireLe FLAC

Bettina Samson

née le 30 mai 1978 à Paris
vit et travaille à Marseille


Mis à jour en octobre 2009

Bio / CV6 image(s)Texte2 collaboration(s)imprimer

Formation

2003

  • Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP), Ecole Nat. des Beaux-Arts de Lyon

2001

  • DEA d’Arts Plastiques, Université de Paris 1 , Panthéon-Sorbonne; 2000 Maîtrise; 1999 Licence d’Esthétique.

Expositions personnelles

2009

  • La Galerie, Noisy-le-Sec
  • Replica, Module 1, Palais de Tokyo, Paris

2006

  • Ice Haven, avec la collaboration de Julien Tiberi, Zoo Galerie, Nante
  • Electrolux, Galerie Visite Ma Tente, Berlin

2005

  • Mon Oncle-BT11, Tohu-Bohu, Marseille
  • Le Pavillon de Complaisance, 3 Bisf, Aix-en-Provence

Expositions collectives

2009

  • Rendez-vous, Institut d'Art Contemporain, Villeurbanne
  • A rose is a rose is not a rose, commissariat Marie-Louise Botella, 3bisf, Aix-en-Provence

2008

  • The Repetition of Signs, commissariat Fanny Gonella, Altefabrik, Rapperswil, Suisse
  • L'éternel retour 1 : La Méduse, commissariat Marc Bembekoff, La Salle de bains, Lyon
  • Nouvelles acquisitions du Fonds municipal de la Ville de Paris, Fiac, Paris
  • A Listening Room, commissariat Manuel Cirauqui, ANNE+ Arts Projects, Ivry-sur-Seine
  • Stratos Fear, Galerie RLBQ, Marseille

2007

  • Regionale 8, Kunsthalle, Bâle, Suisse
  • Mail Delivery System, avec RLBQ, Marseille, Artistes Associés, [mac] Musée d'art contemporain, Marseille
  • Birds of a Feather, Galerie ACDC, Brest
  • Une Promenade au Zoo, une proposition de Saâdane Afif, Biennale de Lyon
  • Visite Ma tente de Marseille à Berlin, SMP, Marseille
  • The Re-conquest of space, commissariat Fanny Gonella, Overgaden, Copenhague, Danemark
  • Des mondes perdus, commissariat Charlotte Laubard, CAPC, Bordeaux
  • Galerie Bonneau-Samames, Marseille

2006

  • Preview, The emerging Art Fair, avec la Galerie SMP, Berlin
  • Cosa Nostra, Glassbox, Paris
  • Verglückt nochmal, Galerie Ute Parduhn, commissariat Via Lewandovsky, Düsseldorf
  • Incipit, Espace Paul Ricard, sélection pour le prix de la Fondation Paul Ricard, commissariat Charlotte Laubard, Paris
  • Kekkaï, Vestibule de la Maison Rouge, Haptic, Paris
  • Certains travaux doivent accomplis à la surface du sol, mais ils peuvent l'être par des machines, supervisées de l'intérieur sombre de bars terrestres, La Station, Nice
  • Offshore, commissariat de Jean-Max Colard, Musée d'art contemporain, Marseille
  • Collection 05, Pshiit, Musée du Temps, Besançon

2005

  • Salon Light # 2 organisé par le Cneai, stand d'Astérides, le Point Ephémère, Paris
  • Veuillez patienter, nous nous efforçons d'écourter votre attente, (en résonance avec la Biennale d'Art Contemporain de Lyon, l'Expérience de la durée), avec Le FLAC, CCO Villeurbanne
  • Bring into Play, commissariat Eric Pourcel, Musée des Moulages, Lyon
  • Speed Need and Greed, Pschiit, Galerie d'essai, Villa Arson, Nice
  • Multiples d'artistes, Astérides, Marseille
  • Just what is it that makes today's homes so different, so appealing?, commissariat Thierry Ollat, Les Subsistances, Lyon

2004

  • Gemine : muse, commissaire Marco Tagliafierro, Museo all'aperto, NABA, Milan, Italie
  • L'Occasion rêvée, Astérides, Galerie de la Friche La Belle de mai, Marseille
  • Festival Vidéoformes, Vidéothèque Ephémère, Clermont-Ferrand
  • Les Enfants du Sabbat 5, Le Creux de l'enfer, Centre d'art contemporain, Thiers

2003

  • Laboratoire d'Essais, Médiathèque de Vénissieux
  • Playground, commissariat Sylvain Rousseau, Galerie de l'ESBA, Tours
  • Distraction, Ecole Normale Supérieure, Lyon

Résidences 

2007

  • IAAB, Bâle, Suisse

2006

  • Villa Arson, Nice
  • Visite Ma Tente, SMP, Berlin, Allemagne

2004 - 2006

  • 3 bis f, Lieu d'art contemporain, hôpital Montperrin, Aix-en-Provence

2004

  • Astérides ateliers d'artistes, Friche la Belle de Mai, Marseille

Aides, acquisitions

  • Fonds municipal de la Ville de Paris, 2008
  • Fonds Communal de la Ville de Marseille, 2007
  • Aide individuelle à la création, Drac PACA, 2005

Editions

2009

  • Bettina Samson, Laps & Strates, édition ADERA

2006

  • Incipit, édition Fondation d'entreprise Ricard

2004

  • Gemine : muse, Young Artists in European Museums, GAI, Turin, novembre 2004
  • Les Enfants du Sabbat 5, Le Creux de l'enfer, coédition Le Creux de l'enfer, ESBA Clermont-Ferrand et ENBA Lyon

Apparitions web

Mes installations articulent leurs composants hétérogènes en une mise en scène quasi cinématographique conçue pour exister in situ.

Je creuse un site, en prélève et ramène un ou plusieurs éléments de l’histoire culturelle et technique (souvent lié à l’histoire de la modernité), l’associe à des éléments extraits d’autres contextes, actuels et éloignés, puis recondense les anachronismes, opère des raccourcis, des accélérations temporelles. 

Ce qui m’importe, c’est la conséquence de ce processus, ses effets, et non sa lisibilité (ici trop soumise à l’entropie). C’est là que se produit la possibilité d’un récit, encore en suspens, à vrai dire suspendu à l’expérience du spectateur. Ce qui m’intéresse, c’est comment l’objet vient s’écraser dans le présent, au point qu’il semble parfois venir du futur.

Environnements et installations, minimalistes ou foisonnants, superposent représentation et perception de sorte que s’opère souvent une réversibilité ou une substitution de l’une par l’autre. Ils deviennent des moyens paradoxaux d’une exploration : celle de la fiction comme apparition fantomatique, faite de trous et de déplacements spatio-temporels, de directs et de flash-back. Je place le spectateur dans une position d’explorateur-acteur de ses récits et hallucinations, ceux-ci prenant souvent leur source dans l’imaginaire véhiculé par la vision et les genres cinématographiques.

Indices formels, matériaux et surfaces des sculptures, utilisation de la lumière, détails qui s’hypertrophient, ruptures d’échelle, cadrage et angle de «prise de vue» virtuels incluant les positions du spectateur, jouent à recharger le lieu d’exposition de l’hypothèse d’un récit, fondamentalement lacunaire. Des fictions de désordre s’introduisent ainsi à l’intérieur des systèmes organisés pour en réveiller l’activité volcanique.

Théâtralisant le réel - l’espace lui-même et son contexte -, ces fictions se nourrissent de l’inconscient collectif porté par les utopies dites négatives (lieux de piraterie, paradis fiscaux, îlots libertaires, organisations clandestines), ainsi que par l’architecture, par les avant-gardes modernistes et par le cinéma - film noir, d’espionnage, road-movie, science-fiction.

Ce faisant, elles invoquent, de loin en loin et presque incidemment, une sorte d’archéologie des mythes et antagonismes (récurrence de l’imaginaire de la guerre froide) dans la construction du XXème siècle.

Bettina Samson, 2005

Pour l’exposition Veuillez patienter, nous nous efforçons d’écourter votre attente, Bettina Samson invite Marie Voignier à projeter Western DDR dans un cinéma fantôme, proche d’un mirador - tour de contrôle, comme sorti d’un décor de Jacques Tati -...

EXPO
Mon oncle BT 11 - Western DDR

08 décembre 2005
EXPO
Mon oncle BT 11 - Western DDR

Six artistes, cinq heures d'exposition...

HORS-SITE (artiste)
Veuillez patienter, nous nous efforcons d’écourter votre attente

04 décembre 2005
CCO Villeurbanne
CCO Villeurbanne HORS-SITE (artiste)
Veuillez patienter, nous nous efforcons d’écourter votre attente