Tous les collaborateurs du FLACArtisteCritiqueCommissaireLe FLAC

Marie Voignier

vit et travaille à Paris
artiste et vidéaste


Mis à jour en octobre 2009

Bio / CV8 image(s)Texte9 collaboration(s)imprimer

Filmographie

2009
  •  Cut and sew / Coupé cousu, vidéo en collaboration avec Vassilis Salpistis (postproduction en cours)
  • Hinterland, vidéo, 49 min. Production Capricci et CAC Brétigny
2008
  • Bonjour chez vous, installation vidéo, 17 min. Production Capricci
  • Au travail, vidéo, 47 min. Production Vivement lundi ! - Les Ateliers de  Rennes
2007
  • Un minimum de preuves, vidéo, 10 min.
  • Going for a walk, installation vidéo
2006
  • Le bruit du canon, vidéo, 27 min. 
  • The great train robbery, pièce sonore, 8 min.
2005
  • Western DDR, vidéo, 10 min.
2004
  • Les fantômes, vidéo, 13 min.
2001
  • L'interview, vidéo, 6 min

Expositions
(sélection)

2009

  • The beautiful is just the first degree of the Terrible, State Museum of Contemporary Art, Thessalonique, Grèce
  • Nuit Blanche, MORT&VIF, Bruxelles 
  • Hinterland, Centre d'art contemporain de Brétigny
  • Vidéoclub, Paris
  • En vue... des manières de voir, Centre d’art Passerelle, Brest
  • Naturellement humain, exposition de la collection d’art contemporain du Conseil Général 93, Villepinte

2008

  • A chacun ses étrangers ? France – Allemagne de 1871 à aujourd'hui, Cité nationale de l'histoire de l'immigration, Paris
  • Valeurs Croisées, biennale d'art contemporain de Rennes
  • Installation "Bonjour chez vous" à Cinéma du Réel, Centre Pompidou, Paris 
  • Rendez-vous à Shanghai, Musée d'art contemporain de Shanghai, Chine
  • Bass Model Diffusion, Fieldgate Gallery, Londres
  • La Foule (0-Infini), Centre d'Art Contemporain La Tôlerie, Clermont-Ferrand
  • Zapping Unit - Les petites formes, la Ferme du Buisson, Noisiel
  • Débords, Espace En Cours, Paris

2007

  • Rendez-Vous, en résonance avec la Biennale d'art contemporain de Lyon, Les Subsistances, Lyon 
  • edition:exposition, Centre d'art de Vénissieux et MLIS Villeurbanne
  • Resituation, La Box, Bourges
  • Off LOOP, Galerie Espai Ubù, Barcelone
  • Saison vidéo, Espace Croisé, Roubaix
  • IDEAL.TV, www.tank.tv (sélection vidéo magazine Tank)

2006

  • Lieux communs, Les Instants Chavirés, Montreuil
  • L’usage du monde, Museum of Modern and Contemporary Art, Rijeka, Croatie
  • Working ghosts, exposition personnelle, Oberwelt, Stuttgart
  • Multipolaire, Halle 14, Baumwollspinnerei, Leipzig
  • Mulhouse 006, la création contemporaine issue des écoles d’art, Mulhouse

2005

  • Veuillez patienter, nous nous efforçons d'écourter votre attente, en résonance avec la biennale d’art contemporain de Lyon
  • Between the Furniture and the Building (Between a Rock and a Hard Place), Centre d’art contemporain, Brétigny et galerie FR66, Paris
  • Les enfants du Sabbat, le Creux de l’Enfer, Centre d’art contemporain, Thiers

2001-2004

  • Machin machine, pôle universitaire de la Doua, Lyon
  • Laboratoire d’essais, Médiathèque, Vénissieux
  • FOCUS, Ecole nationale supérieure d’art de Cergy

Festivals – projections (sélection)

2009

  • Festival international du documentaire, FID, Marseille, Prix des médiathèques
  • Doc Lisboa, compétition internationale, Lisbonne
  • CNA, Centre National de l’Audiovisuel, Luxembourg
  • Programmation Les villes invisibles, Ciné 220, Brétigny


2008

  • Festival Cinéma Vérité, Iran International Documentary Film Festival, Téhéran
  • Saison vidéo, Espace Croisé, Roubaix
  • Point Ligne Plan, Centre Pompidou, Paris
  • Cinéma en numérique, Mk2, Paris
  • International Popular Scientific and Documentary Film Festival, Olomouc, République Tchèque

2007

  • Doc en courts, festival de courts-métrages documentaires, Lyon
  • Résistances, Foix
  • Cinéma du Réel, compétition internationale, Prix du court-métrage, Paris
  • Rencontres de Cerbères, Cerbères

2006

  • Radio, œuvres sonores en direct et en streaming, Paris

2001-2005

  • Cinéma Nouvelle Génération, Lyon
  • Doc en courts, Lyon
  • Festival des cinémas différents, Paris
  • Festival Les Instants vidéos, Manosque
  • Festival Les Inattendus, Lyon


Prix, bourses et résidences

2009

  • Prix des médiathèques, FID, Marseille 
  • Résidence à l'Atelier Favier, Saint-Etienne

2008

  • Prix qualité du CNC pour "Le bruit du canon"

2007

  • Prix du court-métrage, Cinéma du Réel, Paris

2005

  • Allocation DRAC Île-de-France
  • Résidence à la Cité Internationale des Arts, Paris

2004

  • Prix de Paris, Ecole nationale des beaux-arts de Lyon


Formation

1999-2004

  • DNAP et DNSEP, École nationale des beaux-arts de Lyon

1996-1998

  • T.U.B (sciences physiques), et Humboldt Universität (sciences humaines), Berlin

1992-1997

  • Etudes scientifiques, UTC, Compiègne

Hors-jeu

Portraits. Un homme en cravate filmé en plan fixe détaille un concept d’entreprise virtuelle (avec inserts sur bureaux vides). Une jeune femme déchiffre et tente de mimer un synopsis de type café-théâtre dans une arrière-cour (montage cut sur ratages). Des aspirantes comédiennes évoquent librement leurs motivations et leurs frustrations (synthèse des propos en voix-off). Une femme pose en starlette devant un écran de cinéma de plein air (photographies). Mostapha, médiateur à Vénissieux, lit le commentaire d’un été 2003 (bande-son sur aquarelles et dessins). Des lecteurs récitent en public des transcriptions de chat sur Internet (avec panneaux smiley) ou un compte-rendu de procès...

Réalisées avec le minimum de la représentation, les œuvres de Marie Voignier donnent peu à voir. Cadrages simples. Peu d’effets. Concentration et précision. Des restitutions à première vue rudimentaires qui ne jouent pas l’"effet de réel" et apparaissent d’autant plus réduites formellement qu’elles renferment des enjeux représentatifs complexes. Car c’est moins la question de la véracité qui est ici en jeu que celle - bien plus trouble - du hors-champ fictionnel. Soit : ne représenter que des personnages qui jouent, mais seuls. Sans public. Sans scène.

Hors jeu (comme au football). Mesurer la survivance de l’illusion et de l’interprétation dans les coulisses du réel, dans le geste et l’expression spontanés, intimes. Marie Voignier arpente en contrebandière les frontières incertaines séparant identité réelle et rôle fictionnel en convoquant les dramaturgies invisibles des fantasmes intérieurs. Et si ces courtes saynètes véhiculent une indéfinissable émotion, c’est de celles qu’offre la vigueur (ici verbale) de l’humain aux prises avec son propre scénario : intime, social ou professionnel. Dès lors, les lieux, apparemment neutres, choisis par l’artiste comme cadres pour ces témoignages circonscrivent autant d’espaces théâtraux au cœur même du quotidien. Le bureau vide, le cimetière, le salon, la médiathèque... Condensation scénographique dans un respect des règles de la tragédie : unités de temps, de lieu, d’action.

Arbitrage

Metteuse en scène, l’artiste n’est pas la dépositaire objective de ces témoignages. Elle compose des portraits "assistés" de quelques-uns de ses contemporains. Ses interventions formelles, discrètes, n’en sont pas moins essentielles : opérer chaque fois une distanciation, un décrochement par rapport au sujet. Réécritures, voix-off, réinterprétations, hors-champs, inserts graphiques, montage cut : autant de moyens d’instaurer un dialogue artificiel mais volontaire avec ses personnages. Autant de stratégies transcendantes et quasi-télépathiques. Déchiffrages. Traductions. Il n’est pas étonnant que l’artiste s’intéresse à plusieurs reprises au rituel judiciaire : le procès propose une dramaturgie du réel à huis-clos, sans captation, qui ne repose que sur le "compte- rendu". Finalement : parler à la place de.

D’ailleurs, les aquarelles de la vidéo Sans titre (Médiathèque de Vénissieux) (1), comme les dessins de l’installation Beyrouth Repérage, renvoient directement au paradoxal statut des croquis d’audience. Même efficacité déréalisante. Même souci d’objectivité qui fictionnalise. Même immédiateté distante. Chez Marie Voignier, la transcription de processus mentaux, une volonté d’objectivité narrative et un intérêt pour les décors à fictionnaliser rappellent certains motifs durassiens. Travailler l’écriture (ou l’image) comme la notation théâtrale. Discours toujours indirects. Bégaiements. L’artiste répète en voix-off le discours de Maryline, la «gothique» qui est lui-même le discours d’un groupe de rock qui est lui-même issu d’un discours totalitaire. Qui sont les auteurs de ces paroles ? Un travail collectif de fantômes.

Surfaces de réparation

Malgré une certaine douceur dans l’attention portée à ces personnages, le travail de Marie Voignier produit une subtile critique du statut transitoire de la fiction au sein des champs sociaux et politiques. Une fiction pénétrante qui, au-delà de ses objets d’inscription collectifs (le roman, l’histoire, le film), se trouve renvoyée au cœur de l’intime, dans un irrépressible mouvement d’individuation. Sans nostalgie, mais avec une redoutable acuité, l’artiste débusque les errements d’un imaginaire collectif réduit à l’efficacité (la fausse entreprise, le repérage), au fantasme (les actrices, la performeuse), aux rencontres fortuites (le chat). Une sorte de moins-disant fictionnel qui n’a plus besoin d’être inventé, mais simplement cadré au cœur même du réel. Mais rien de vraiment désespéré, ici : l’espoir réside dans l’énergie de la transmission malgré tout, à l’image de cette comédienne hésitante mais velléitaire, tâchant de retrouver les gestes et les signes d’une histoire qui nous a bel et bien échappé.

(1) Ce travail a été réalisé avec Claire-Lise Panchaud et Florentine Lamarche. Cette dernière étant l’auteure des aquarelles

Guillaume Désanges
Extrait du catalogue Les Enfants du Sabbat, Centre d’art contemporain de Thiers, 2005

Guillaume Désanges est critique d’art, commissaire d’expositions, membre du comité de rédaction de la revue Trouble. Il coordonne les projets artistiques des Laboratoires d’Aubervilliers.

Le Bruit du canon a été diffusé dans son intégralité sur ce site jusqu'en avril 2007.
Nous vous proposons aujourd'hui d'en voir un extrait.
EXPO
Le bruit du canon

20 mars 2007
EXPO
Le bruit du canon

Pour l’exposition Veuillez patienter, nous nous efforçons d’écourter votre attente, Bettina Samson invite Marie Voignier à projeter Western DDR dans un cinéma fantôme, proche d’un mirador - tour de contrôle, comme sorti d’un décor de Jacques Tati -...

EXPO
Mon oncle BT 11 - Western DDR

08 décembre 2005
EXPO
Mon oncle BT 11 - Western DDR

imagespassages invite le FLAC

HORS-SITE (artiste)
vidéo et plus

11 décembre 2007
Médiathèque de Bonlieu - ANNECY
Médiathèque de Bonlieu - ANNECY HORS-SITE (artiste)
vidéo et plus

Si un livre peut traduire une exposition et en assurer la mémoire, qu’en est-il de l’inverse?
Construite comme le catalogue du projet, cette étape retraçait le cheminement de l’expérience. Il s’agissait de réintégrer un espace physique aux fonctions et...

HORS-SITE (artiste)
Exposition - Standing ovation

du 05 octobre 2007
au 17 novembre 2007

Artothèque de la MLIS - Villeurbanne
Artothèque de la MLIS - Villeurbanne HORS-SITE (artiste)
Exposition - Standing ovation

L’Espace arts plastiques de Vénissieux accueille le sixième événement intermédiaire d’edition:exposition. Les artistes Thomas Braichet, Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize et Marie Voignier ont été invités à y confronter leurs recherches.

HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #6

du 09 août 2007
au 11 août 2007

Espace Arts Plastiques - Maison du Peuple - Vénissieux
Espace Arts Plastiques - Maison du Peuple - Vénissieux HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #6

Présentation des cartels de Fabrice Reymond, de dessins de Julie Sorin et de vidéos de Julie Sorin et Marie Voigner.

HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #4 - Vidéos

29 mai 2007
Espace Baudelaire - Rillieux-la-Pape
Espace Baudelaire - Rillieux-la-Pape HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #4 - Vidéos

L'agence Sienne Design a soutenu et accompagné la création du projet éditorial je n'sais pas moi, j'aurais sauté avec King-Kong plutôt.

HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #3 - Lancement de l'édition

19 avril 2007
Sienne Design - Vénissieux
Sienne Design - Vénissieux HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #3 - Lancement de l'édition

Pour ce deuxième événement intermédiaire d’edition:exposition, Le FLAC répond à l’invitation de cocottesminute productions en présentant le travail de l’artiste vidéaste Marie Voignier.

HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #2 - Going for a walk I & II

13 avril 2007
CocottesMinutes Productions - Lyon
CocottesMinutes Productions - Lyon HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #2 - Going for a walk I & II

L’édition je n’sais pas moi j’aurais sauté avec King-Kong plutôt est le premier terrain commun investi par les 10 artistes du projet évolutif edition:exposition. C’est la première conversation des protagonistes, la présentation des lieux, personnages...

HORS-SITE (artiste)
Edition - je n'sais pas moi, j'aurais sauté avec King-Kong plutôt

01 avril 2007
HORS-SITE (artiste)
Edition - je n'sais pas moi, j'aurais sauté avec King-Kong plutôt