Tous les collaborateurs du FLACArtisteCritiqueCommissaireLe FLAC

Julie Sorin

née le 16 juin 1978 à Nouméa (Nouvelle Calédonie)
vit et travaille à Saint-Etienne et Nouméa


Mis à jour en 2008

Bio / CV6 image(s)Texte7 collaboration(s)imprimer

Formation

  • Post-diplôme de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon - session 2004/2005
  • DNSEP (mention pour la qualité des réalisations plastiques), ERBA Valence, 2003
  • DNAP, ERBA Valence, 2001

Exposition personnelle

  • cinémaS, Cité des arts, Chambéry, octobre-novembre 2006, Galeries Nomades IAC de Villeurbanne

Expositions collectives

  • Les Climats, avec Espace Croisé, Tourcoing, avril 2008
  • Imitation of Live, avec Espace Croisé, Tourcoing, mars 2008
  • Permutations, Musée des Beaux-Arts de Valence, fevrier-juin 2008 
  • edition:exposition - Standing ovation, avec Le FLAC, en Résonance avec la Biennale d’art contemporain de Lyon, MLIS Villeurbanne, octobre-novembre 2007 
  • VIDEOSPREAD, Copenhague, septembre 2007 
  • Un samedi à ne rien faire, ArtBFC, septembre 2007 
  • edition:exposition #4, avec Le FLAC, Espace Baudelaire de Rillieux-la-Pape, mai 2007 
  • Qui Vive ?, NCCA (Moscou), 2005
  • Antichambre, ENBA Lyon, 2004 
  • Le temps d’un week-end, Transpalette, 2003
  • Juste une image, Art 3, Valence, 2001

Edition collective

  • je n’sais pas moi, j’aurais sauté avec King-Kong plutôt, avec Le FLAC, Ed. La passe du vent, 2007

Du point de vue de l’univers esthétique, mon travail vidéo et photographique est proche de la peinture maniériste (élégance de l’image, ambiguité, perversité, fascination du corps feminin). Du point de vue du sens il sait s’y opposer. 

Parce que tout est ambivalence, l’ambiguité est devenue un principe de travail : entre fiction du montage et réalisme du plan séquence, mise en scène "cinématographiée" et performance, mes vidéos mêlent fascination et exaspération en jouant sur les lieux communs du cinéma dominant des années 50 à nos jours. L’inconscient d’une société patriarcale structure la forme cinématographique. Je cherche à décortiquer et à mettre l’accent sur les ellipses qu’il tend à produire, en particulier lorsqu’il concerne l’image de l’héroïne. 

L’ambiguité survient ici, je veux offrir un autre plaisir au voyeur que celui que lui offre le cinéma dominant, peut-être moins définissable, plus pervers car sensuel et cérébral, cherchant un nouvel érotisme. L’érotisme d’un corps débarassé de ses caractéres sexuels. Un autre, idéal et libre.

Depuis quelques temps ma problématique de recherche délaisse le cinéma pour s’ancrer d’avantage dans la vie réelle, le "genre" film documentaire. Elle s’axe de plus en plus sur la critique de la fascination de la beauté du corps qu’il soit féminin ou masculin et le fait de l’occulter dans la relation à l’autre. Je retourne vers la performance car je ne mets plus en scène mais, je filme ce qui se passe et invite à imaginer ce qui ne se passe pas. Je scripte le réel pour tenter d'en saisir l'essentiel. J'envisage l’adolescence comme une période de mutation, d’exercice d’une séduction du monde tragique et pathétique certes, mais aussi une période d'alerte et d'ouverture sur le monde.

Souvent, il ne se passe rien, pourtant le désir reste permanent. Désir de l’autre, désir d’être ou d’échapper aux stéréotypes sexués ? L’ambivalence rend impossible une réponse claire. La relation au temps, au mouvement, ralenti, répété, bref, ou étiré, subjectif ou réel, organise celui de la vidéo. La suresthétisation des images est affaire de séduction, mais séduction comme matériau de l’art. La séduction jusqu'au dégoût, une manière de mettre en garde sur ce que l'on est en train de voir.

Julie Sorin - 2007

Vampires // 15’08 // 2006 // nous restons toujours dans le sillage du cinéma.

Cette vidéo défend deux hypothèses: "le cinéma à été inventé pour permettre aux vampires de revoir l’aurore" et "il n’y a pas de road-movie possible si les héros ne meurent...

EXPO
Vampires

20 février 2007
EXPO
Vampires

Betty 6'03 - 2002
Musique: Romain Hervault

Phantasmascope 9'00 - 2004

EXPO
Betty + Phantasmascope

24 décembre 2004
EXPO
Betty + Phantasmascope

Si un livre peut traduire une exposition et en assurer la mémoire, qu’en est-il de l’inverse?
Construite comme le catalogue du projet, cette étape retraçait le cheminement de l’expérience. Il s’agissait de réintégrer un espace physique aux fonctions et...

HORS-SITE (artiste)
Exposition - Standing ovation

du 05 octobre 2007
au 17 novembre 2007

Artothèque de la MLIS - Villeurbanne
Artothèque de la MLIS - Villeurbanne HORS-SITE (artiste)
Exposition - Standing ovation

Présentation des cartels de Fabrice Reymond, de dessins de Julie Sorin et de vidéos de Julie Sorin et Marie Voigner.

HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #4 - Vidéos

29 mai 2007
Espace Baudelaire - Rillieux-la-Pape
Espace Baudelaire - Rillieux-la-Pape HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #4 - Vidéos

L'agence Sienne Design a soutenu et accompagné la création du projet éditorial je n'sais pas moi, j'aurais sauté avec King-Kong plutôt.

HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #3 - Lancement de l'édition

19 avril 2007
Sienne Design - Vénissieux
Sienne Design - Vénissieux HORS-SITE (artiste)
edition:exposition #3 - Lancement de l'édition

L’édition je n’sais pas moi j’aurais sauté avec King-Kong plutôt est le premier terrain commun investi par les 10 artistes du projet évolutif edition:exposition. C’est la première conversation des protagonistes, la présentation des lieux, personnages...

HORS-SITE (artiste)
Edition - je n'sais pas moi, j'aurais sauté avec King-Kong plutôt

01 avril 2007
HORS-SITE (artiste)
Edition - je n'sais pas moi, j'aurais sauté avec King-Kong plutôt

soirée festive

HORS-SITE (artiste)
FLACPARTY 1

15 juin 2005
Kikikaïkaï - Lyon
Kikikaïkaï - Lyon HORS-SITE (artiste)
FLACPARTY 1