Tous les collaborateurs du FLACArtisteCritiqueCommissaireLe FLAC

Claire-Lise Panchaud

née le 31 mars 1977 à Saint-Julien-en-Genevois
vit et travaille à Lyon


Mis à jour en 2007

Bio / CV6 image(s)Texte3 collaboration(s)imprimer

Formation 

  • DNSEP Ecole nationale des beaux-arts de Lyon - 2003
  • Diplôme de l’Ecole Nationale de la Photographie d’Arles - 2001

Résidences 

  • Décembre 2004 - septembre 2005 : projet Shakers - pépinière d’artistes à Montluçon.

Expositions 

2007

  • Incipit, en collaboration avec Magali Lefevbre - La Calavera.

2006

  • Nuage-éclair - Chantier public.
  • Echappement - Galerie de l’Etage (la Générale).

2005

  • Nos amies les bêtes - Cinéma Gérard Philipe - Vénissieux.
  • Terra incognita - &.nbsp (la Générale).
  • Black Out - &.nbsp (la Générale).
  • Croisée des eaux - Résidence de Dompierre-sur-Besbre.
  • sarpin voulante / serpens volans - Médiathèque de Désertines
  • Appartement 190 - 18 rue des Merles - Bien-Assis - Montluçon
  • Just what is that makes today’s homes so different, so appealing? - Les Subsistances - Lyon

2004

  • Autour de l’île - Médiathèque de Domérat
  • Les Enfants du Sabbats 5 - Creux de l’Enfer - Thiers

Publications 

2005

  • Création du « neuf », objet artistique apparaissant tous les trois mois, en collaboration avec Aude Descombes et une troisième personne différente à chaque numéro.
  • Edition du CDrom Bien-Assis.

2004

  • Catalogue collectif Les Enfants du Sabbat 5 - collection ’mes pas à faire’ au Creux de l’Enfer.

(…)
Creuser, étirer ou faire se rapprocher l’écart entre soi et l’autre — et de soi à soi par contrecoup. Les pistes de Claire-Lise Panchaud ne virent jamais à l’enquête et multiplient les formes (texte, photographie, vidéo) pour explorer les possibles depuis un centre et partir en étoile : à l’image de cette affiche sur laquelle sont disposés des noms de villes à lire selon son propre sens de lecture (même s’il s’agit en définitive d’une lettre), ou encore la vidéo Myope qui propose la vision diffractée de corps lumineux dans la nuit. Claire-Lise Panchaud s’emploie à tordre le réel pour le fictionnaliser, mêle ainsi le souvenir de Rimbaud à la légende des fées du Creux de l’enfer sur une banderole, ou témoigne du destin de l’île volcanique Ferdinandea et Graham Island dans une installation. Tandis qu’un film en exhume la brève existence au XIXe siècle au moyen d’une simulation, deux posters identiques en signalent la double revendication (par la Sicile et la Grande-Bretagne) et la conclusion qui s’impose : une mer calme et solitaire, à la ligne d’horizon étale. Un rêve d’île à venir et/ou son renoncement. Cette pièce n’est pas sans évoquer la dualité entre la terre et la mer pour se répartir la surface du globe… et rappelle qu’il n’y a pas d’histoire sans le jeu de la géographie. Cette question de territoire réel ou fantasmé, matérialisée sous une forme quasi hypnotique, est encore à l’œuvre dans la vidéo Drapeaux qui dévoile en fondu enchaîné une série d’étendards classés par motif (les étoiles, les croissants, les rayures etc.). Dans l’intervalle, de nouvelles constellations surgissent, prenant le contre-pied d’un classement stricto sensu pour se rapprocher des paysages mentaux peints par Rothko. Logique du déplacement oblige, rien n’est jamais vraiment stable : derrière chaque signe se profile une terra incognita à la dérive.

Extrait du texte de Claire Jacquet pour le catalogue Les enfants du Sabbat 5 dans la collection «mes pas à faire» au Creux de l’Enfer, janvier 2004.

Mon travail a toujours eu comme point de départ la constatation de choses assez simples, prosaïques, à partir desquelles je construis quelque chose qui serait de l’ordre du récit – même si celui-ci souvent reste partiel ou minime. Ces semblants de...

ESSAI
Projets de résidence

21 avril 2005
ESSAI
Projets de résidence

Cette exposition a été conçue spécifiquement pour Internet, à partir de différents éléments (textes, affiches, peintures et photographies), constituant un ensemble rassemblé sous le titre Le jour et la nuit.

EXPO
Le jour et la nuit

07 juin 2007
EXPO
Le jour et la nuit

" je trouve des rouleaux de tapisserie dans mon placard : ce sont les chutes de tapisserie des murs de l'appartement où je vis - il manque celle de la salle à manger : le lieu où je travaille "

EXPO
Bien assis

21 avril 2005
EXPO
Bien assis